Examens sur 2 ans

Pour les degrés 1 à 11, ou moins selon les instruments, il est possible de faire l’examen sur deux ans. Le degré préparatoire, lui, se fait obligatoirement en un an. 
La répartition exigée pour chaque demi-année est la suivante :

  • partie technique (gammes, accords, arpèges, exercices) et deux pièces, une année;
  • étude et deux pièces, l’autre année.

L’ordre de présentation de ces deux parties peut être inversé. Ainsi, un élève peut faire, pour sa 1repartie, «Étude et deux-pièces» et faire «Partie technique et les deux autres pièces» lors de la 2e partie de son examen.

La technique et l’étude ne doivent jamais être présentées la même année s’il s’agit d’un examen sur deux ans.

La lecture à vue et le solfège peuvent se faire l’une ou l’autre des deux années. Il est maintenant possible pour l’élève de présenter un projet personnel à son examen. Cependant, prenez note que lors d’un examen sur deux ans, la lecture à vue se fait une année et le projet personnel, l’autre année. Évidemment, le projet personnel est facultatif.

Aussi, il est conseillé de jouer une pièce de mémoire par examen, par année. Bien sûr, l’élève peut aussi faire tout son répertoire de mémoire. Noter que l’étude ne compte pas comme pièce de mémoire.

Pour les autres instrumentistes qui n’ont pas quatre pièces et une étude à leur programme, on demande une division logique de leur examen. La technique ne doit jamais se faire la même année que l’étude si le programme contient ces deux éléments.

Il est à noter que les frais de l’examen instrumental sont exigés chaque année. De plus, aucun remboursement d’examen n’est possible.