Examens du 11e degré

Théorie et dictée

Pour le 11e degré, l’élève doit choisir entre l’examen d’harmonie et l’examen d’histoire de la musique. Le document de référence pour l’harmonie demeure les « Notes d’harmonie » de Jeanne Landry. Pour l’histoire de la musique, l’élève et son enseignant pourront utiliser le cahier intitulé « Une introduction à la musique ».

Que ce soit pour la dictée ou la théorie, les examens de 11e degré sont passés en même temps que les examens des autres degrés et dans les mêmes conditions.

Solfège

L’élève inscrit à l’examen théorique de 11e degré devra passer son examen de solfège à l’Université Laval en même temps que son examen instrumental de 11e degré. La seule exception qui pourra être considérée est lorsqu’un élève est inscrit aux programmes de matières théoriques seulement, sans aucun cheminement instrumental au dossier.

Examens instrumentaux

Les examens du 11e degré représentent l’achèvement du programme de l’EPAMG et c’est pourquoi il est important qu’ils se concluent dans le cadre de la salle Henri-Gagnon de l’Université Laval. L’examen instrumental de 11e degré a lieu devant deux évaluateurs ou évaluatrices choisis parmi les enseignants ou enseignantes de la Faculté de musique ou des cégeps de la région. L’élève doit donc fournir deux copies de son programme et deux copies de ses partitions pour les évaluateurs ou évaluatrices.

Comment se déroule une journée d’examen du 11e degré ?

  • L’élève peut se présenter au Pavillon Casault quelques heures avant son examen si désiré. À son arrivée, l’élève doit se présenter au local 3344.
  • Le coordonnateur guidera ensuite l’élève vers un local près de la salle Henri-Gagnon où il ou elle pourra se réchauffer.
  • Plus tard, pendant le réchauffement, le coordonnateur de l’EPAMG viendra rejoindre l’élève dans son local pour passer l’examen de solfège s’il y a lieu.
  • Le coordonnateur viendra chercher l’élève au moment de l’examen pour l’emmener à la salle Henri-Gagnon. L’élève y rencontrera les deux évaluateurs ou évaluatrices à qui il ou elle remettra ses deux copies du programme et des partitions de répertoire.
  • L’élève pourra ensuite effectuer l’examen dans l’ordre de son choix (technique, lecture à vue, étude et pièces). Comme il n’est pas possible d’avoir accès à la salle Henri-Gagnon avant l’examen, il est toujours conseillé de débuter par la lecture à vue ou la technique pour « tester » la salle ou le piano avant d’amorcer le répertoire.
  • Les examens de 11e degré ne sont pas ouverts au grand public, et l’élève peut décider s’il ou elle souhaite que ses proches et l’enseignant ou l’enseignante assistent à la prestation.